Peut-on chauffer l’eau sanitaire à l’aide d’une PAC air-air ?

Une pompe à chaleur fonctionnant par aérothermie peut être capable de chauffer ou rafraîchir l’air intérieur, selon les modèles. Sur le marché des thermopompes, il existe deux catégories de PAC aérothermique, le système air-air et celui air-eau. Pour s’offrir plus de confort à l’intérieur tout au long de l’hiver, on peut projeter l’utilisation de PAC pour la production d’eau chaude sanitaire. Pour ce faire, il est possible d’opter pour une thermopompe aérothermique. Toutefois, il convient de bien distinguer le type de PAC aérothermique adapté au chauffage d’eau sanitaire.

PAC aérothermique : Adaptée à la production d’eau chaude sanitaire

Existant en une large déclinaison, les pompes à chaleur aérothermique offrent aux consommateurs de larges possibilités d’installation pour rendre le quotidien plus agréable. L’on peut faire référence à la présence de modèles réversibles sur le marché, qui permettent à la fois de chauffer et de rafraîchir l’air intérieur. Sont également mises en avant des pompes à chaleur aérothermiques extensibles qui peuvent produire de la chaleur dans la véranda. D’autres versions sont conçues pour le chauffage de l’eau de piscine. Cette grande variété permet de déduire qu’il est possible de constituer un chauffe-eau sanitaire à l’aide d’une PAC fonctionnant par aérothermie. Certes, mais pas tous les modèles, car les constructeurs dédient cette capacité uniquement à la PAC air-eau, et non à la PAC air-air.

PAC air-eau et PAC air-air : Les caractéristiques qui les différencient

Même si les deux captent des calories contenues dans l’air extérieur pour la production de chaleur, les PAC air-air et air-eau assurent des fonctions bien distinctes.

  • PAC air-air

Une PAC fonctionnant par système air-air est généralement proposée sous une puissance située entre 5 kW et 20 kW. Cette marge est uniquement valable pour le chauffage de l’air intérieur pour une habitation de petite ou grande superficie. Pour une consommation équitable d’énergie électrique, le coefficient de performance optimal pour une PAC air-air est de 3. En revanche, cet indicatif peut varier en fonction de la température de l’air extérieur ainsi qu’en fonction du prix d’entretien d’une PAC. Si une PAC air-air est capable de chauffer ou de rafraîchir l’intérieur, ses composants ne sont pas prévus pour être adaptés à l’installation de sanitaire pour la production d’eau chaude.

  • PAC air-eau

Affichant une puissance de jusqu’à 20 kW selon un dimensionnement précis, une pompe à chaleur air-eau peut produire de la chaleur pour une grande superficie. Aussi offre-t-elle la possibilité d’effectuer un branchement avec une installation sanitaire, soit pour le chauffage d’eau courante au sein d’une habitation. Côté confort à l’utilisation, une PAC air-eau émet quand même du bruit, mais d’un niveau sonore très bas, qui répond parfaitement aux critères demandés pour le chauffage d’eau sanitaire.

PAC pour eau chaude sanitaire : Les critères de fonctionnement

Fournir de l’eau chaude sanitaire pour le confort du logement est une excellente idée, à condition de bien mettre en pratique les critères requis par une PAC air-eau pour sa performance. Pour ce faire, les constructeurs recommandent l’installation d’un « boiler » associé à la thermopompe. La capacité du réservoir à choisir dépend du nombre d’utilisateurs dans un foyer. Il convient également de savoir que la PAC air-eau doive être capable de générer de la chaleur pouvant faire bouillir l’eau jusqu’à 70°C pour une purification complète de celle-ci.

Les commentaires sont fermés